Moi

Présentation

Lire la suite… »

Publié dans Description Psychique | Pas de Commentaires »

Ma Solitude

Longtemps la solitude fut considérée comme un mal que l’on doit guérir au plus vite possible. Pour certains, cela peut être de même mais ce n’est guère mon cas puisque j’essaie tout le temps de faire de ma solitude un espace créatif. En effet, je fuis mes dilemmes quotidiens en m’isolant d’un monde réel que je méprise consacrant le temps dont je bénéficie pour dessiner un univers doté de tous les secrets paradisiaques qui vont encore embellir mes pensées. C’est pour ainsi dire un espace à travers lequel je vis ma solitude de façon humble mais vive évitant d’avoir recours à des solutions totalement inefficaces à l’image du chagrin ou encore une mélancolie lassante. C’est donc l’occasion pour moi de faire la rencontre du MOI que je me donne du plaisir à façonner à mon aise, les autres ne peuvent en aucun cas le voir car ils n’ont pas l’aptitude de comprendre les traits d’une personnalité différente de la leur. Je vis, je vois, j’observe, je rêve, je contemple, j’aime, j’imagine, je songe, je devine, je pense, je crée, ce sont les verbes qui résument ma solitude.

Publié dans Description Psychique | Pas de Commentaires »

Rêver

 UN REVE, UNE VIE, UN BONHEUR

Lire la suite… »

Publié dans Description Psychique | 1 Commentaire »

Maladie Mortelle

On a tous un certain bout de narcissisme chez soi, c’est ce qu’ont réussi à prouver les psychanalystes durant les décennies qui précèdent. L’enfant grandit tout en ayant une certaine estime de soi et c’est tout à fait naturel mais au fur et à mesure que le temps passe, il apprend à gérer ses sentiments de la façon qu’il voit convenable. Néanmoins, cette gestion des sentiments dépend plus que tout des facteurs de l’entourage, ses parents, ses proches, ses amis et même de la société tout entière. On ne naît jamais prétentieux ou hypocrite mais on le devient facilement si on se laisse battre par les influences extérieures. Ainsi, la famille joue un rôle primordial dans l’érection de la personnalité de l’enfant puisque c’est de ses parents et de ses proches que l’enfant apprend les bonnes ou les mauvaises manières. Toutefois, il ne faut pas reprocher à la famille la mauvaise conduite des enfants sans considérer l’environnement dans lequel l’enfant est censé vivre. En effet, c’est la société qui fait en sorte pour que l’enfant puisse vivre en toute sérénité sans problèmes psychologiques quelconques ou qu’il perde tout contrôle sur sa personne. Si vous jetez un coup d’œil dans les divers établissements, vous trouveriez des cas inimaginables. Ainsi, un garçon se comportant de façon agressive et irrespectueuse n’est pas forcément victime de ses parents puisque ceux là peuvent avoir fait leur rôle correctement mais désespérément car leur enfant a été victime des fléaux sociaux ravageant la société. De même, un individu réputé pour sa bonne conduite n’est assurément pas toujours le fruit de l’éducation parentale. Aussi faut-il reconnaître que ceux appartenant à la deuxième catégorie sont rares dans une même société parce que les différents phénomènes sociaux sont les mêmes partout donc c’est inaccoutumé de trouver des gens adaptés à ces conditions. On est tous menacés, les grands comme les petits.
Je reviens à la supposition de départ, l’enfant naît narcisse et non pas malhonnête. Le narcissisme peut être considéré comme une qualité chez certains, à ce moment là, rien n’est exceptionnel car on est tous narcisses de façon innée, comme il peut être vu comme étant un défaut entraînant alors l’homme dans des conflits intérieurs, au plus profond de lui-même, et extérieurs avec les membres de son entourage. Le narcissisme serait dans ces conditions une maladie très grave, l’enfant se croirait supérieur aux autres sans pour autant être le cas, il refuserait tout contact avec ceux qui ne partagent pas avec lui les mêmes convictions et les mêmes habitudes, il deviendrait banni par ses camarades et même par ses proches sans se rendre compte de son erreur, il considérerait toute personne s’opposant à ses idées comme un ennemi qu’il faut combattre et lorsqu’il se trouve en face de personnes supérieures à lui aux yeux des autres, il deviendrait mélancolique refusant toute communication. Certains iraient même jusqu’à se suicider, on parlerait d’une maladie mortelle mettant fin à la vie d’un être humain pour un objet sans intérêt considérable. Le narcissisme peut être comparé à cet instant comme le cancer qui commence à se propager de plus en plus dans le corps humain dévorant les cellules jusqu’à atteindre les cellules cardiaques tuant alors l’organisme définitivement.
Les personnes concernées par ce fléau n’ont pas conscience de la gravité de leur situation, ils vivent un dilemme chronique et ne veulent pas en parler de peur d’être pris comme objet de moqueries et des fois ils ont raison parce qu’on n’a pas toujours conscience des malheurs des autres, et on en rit souvent. Et comme c’est dur d’enterrer les douleurs dans le plus profond de ton âme et de refuser de te confesser pour sentir au moins une sorte de soulagement. C’est là où l’importance de l’amitié se manifeste nettement et quand on n’a pas d’amis, la tâche se verrait lourde devenant un fardeau très dur à supporter. C’est pour cette raison que cela ne sert à rien de négliger les autres parce qu’en se conduisant ainsi, on leur donne l’occasion de nous négliger davantage et ceci n’est en aucun cas un bon présage pour qui que ce soit. La solution serait d’accepter la réalité des choses et de suivre La Fontaine qui dit « On a toujours besoin d’un plus petit que soi » sans pour autant faire de la modestie un défaut parce que comme le narcissisme peut être un défaut, il est quelques fois perçu en tant que qualité méritée.

Publié dans Description Psychique | 2 Commentaires »

La Personnalité des Grands est Faite de leurs Incompréhensions

L’homme est une entité que l’on réussira jamais à décrypter quelque soit le procédé adopté. C’est pourquoi c’est difficile pour toute personne vivant sur ce globe terrestre de appréhender le mystère de ceux qui nous entourent même s’il s’agit des personnes les plus contigus. D’ailleurs, ne soyez pas trop ahuris de redécouvrir une personne que vous connaissez pour la deuxième fois alors que vous vous connaissiez depuis un bon moment. Il est vrai qu’à un moment donné, l’homme se trouve écroué dans une cellule dans laquelle il se sent entouré de gens philanthropiques, dans son esprit à lui, mais dès qu’il réussit à s’en sortir, il devient conscient de la vérité des choses, que ces personnes ne sont que des imposteurs ayant incarné l’image de l’être parfait prêt à donner la main pour aider ses amis. Ce sont des personnes qui ont une mauvaise compréhension de la liberté et comme dit Nietzche : « On vit pour aujourd’hui, on vit très vite- on vit sans aucune responsabilité : c’est précisément ce qu’on appelle liberté. »
Le monde est comblé de gens de la sorte et il est bien dur pour un homme ingénu qui refuse de croire à l’existence des esprits maléfiques parmi les hommes de survivre dans cette planète. Les esprits simples n’ont pas de place dans la société actuelle du nord au sud mais si cela fait plaisir d’en trouver un et de faire sa connaissance mais ce qui est sûr c’est qu’il ne sera pas l’ami fidèle parce que tout simplement quelques soient les bonnes intentions de l’individu, il ne peut préférer son plaisir personnel de co-vivre avec ces personnes à celui caractéristique du bien commun. C’est en effet ce que l’on peut constater dans les guerres, le bonheur du citoyen est toujours dévalorisé devant l’intérêt de la nation ou plutôt de la patrie qui est un nom fort utilisé pour tromper l’individu qui s’intéresse réellement à l’intérêt de son pays.

L’union est un terme inconnu de nos jours et c’est ce qui rend la vie pénible surtout quand l’homme se trouve dans des difficultés et qu’il ne trouve personne à ses côtés pour le soutenir dans son dilemme. La seule solution étant toujours efficace, c’est d’apprendre à avoir le cœur dur pour que l’on puisse éviter l’humiliation et la moquerie des autres et le plus important c’est de savoir choisir ses amis. On ne peut quand même pas se passer de ses amis mais des fois on se sent forcés de le faire quand vos chers amis se lassent de vous et tentent de trouver d’autres compagnons qui soient capables de jouer la comédie exactement comme eux.

Ces gens doivent être combattus avec ardeur. On ne peut les éliminer mais on peut vivre avec eux en raisonnant exactement comme eux. D’ailleurs Alain avait raison lorsqu’il a dit : « Réfléchir, c’est nier ce que l’on croit ».

Publié dans Description Psychique | 2 Commentaires »


emmajolie |
the0feuflorme |
Le blog Top Secret |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | generation jeune
| De tout mon coeur
| ¤ NOUS, NOTRE PROJET, NOTRE...